André-Jacques Auberton-Hervé

Photo André-Jacques Auberton-Hervé

Un as de la communication qui défend ses idéaux

André-Jacques Auberton-Hervé (ce site) salue bien entendu le plan en faveur du développement de la microélectronique. Il siège au groupe KET (Key Enabling Technologies) consacré aux technologies clés. Pour ses pairs, ce chef d'entreprise est un visionnaire. Ses différentes fonctions sur les plans français et international offrent la possibilité à André-Jacques Auberton-Hervé de partager ses idéaux avec un nombre incalculable de personnes.

Son engagement pour la préservation de l'environnement

André-Jacques Auberton-Hervé est un amoureux de la nature, amateur de sports comme l’équitation, le ski et la voile. La France est un chef de file dans le secteur du développement durable. Elle l'a par exemple prouvé avec l'organisation de la COP 21. Pour son expertise, André-Jacques Auberton-Hervé occupe la fonction de conseiller spécial auprès de l’administrateur au sein du CEA (Commissariat à l'énergie atomique). En plus de l’énergie photovoltaïque mise en place dans les pays les plus chauds, Soitec s'est lancée dans le domaine de l'éclairage LED pour fournir plusieurs dizaines de gares en France.

Captivé par notre époque, André-Jacques Auberton-Hervé salue les avancées technologiques de la révolution numérique. "De l'audace !" est le titre d'un livre qu'André-Jacques Auberton-Hervé a publié il y a quelques mois, pour partager ses connaissances. Confiant dans l'avenir, il croit que l’Europe présente des atouts indiscutables.

Un porte-parole de l'innovation

S'il est une figure de l'innovation française, c'est bien André-Jacques Auberton-Hervé. Ses choix lui permettent d’obtenir, notamment, le Trophée de l’entrepreneur innovant, le Prix de l’Audace Créatrice et un SEMI award. Le chef d'entreprise prend des décisions audacieuses pour garantir le développement de son entreprise. Objets connectés, tablettes et smartphones ne pourraient fonctionner sans les semi-conducteurs fabriqués par l’entreprise d’André-Jacques Auberton-Hervé.

Alors que l’économie se mondialise, André-Jacques Auberton-Hervé a saisi très vite l’intérêt de conquérir des marchés à l'étranger. Société iséroise, Soitec exporte très vite ses produits et atteint ainsi un CA de 372M€ dès 2006. L'industrie grenobloise doit en grande partie sa réputation au leadership d’André-Jacques Auberton-Hervé.

La vision éclairée d'un entrepreneur

Des compagnies prestigieuses figurent parmi les clients de Soitec. Grâce à sa bonne gestion du développement industriel, la start-up fondée par André-Jacques Auberton-Hervé voit son effectif grimper de deux à environ mille personnes en 10 années. Dans les années 90, André-Jacques Auberton-Hervé fonde Soitec en compagnie de Jean-Michel Lamure.